Pharma & Santé

Malgré la croissance des volumes (tirés par l’allongement de l’espérance de vie et le développement des pays émergeants), les déficits des assurances maladies et la progression des génériques ont mis sous pression les marges opérationnelles des laboratoires.

Ceux-ci doivent désormais composer avec des prix de vente en baisse, notamment de leurs "blockbusters" et une hausse des couts liés au poids sans cesse croissant des investissements en R&D.

Pour mieux répondre à ces nouveaux enjeux, les leaders de l’industrie doivent poursuivre leurs efforts de concentration :

  • Mise en commun des moyens de R&D par les grands laboratoires
  • Course au brevet accrue avec le développement de nouvelle molécule pour reconstituer un portefeuille produit protégé
  • Restructurations importantes des coûts, notamment à travers des réductions d’effectifs au sein des forces commerciales

Ces tendances devraient se poursuivre :

  • Avec une vigilance maintenue sur les coûts, par exemple à travers le développement des nouvelles technologies dans l’information des praticiens
  • Les rachats de laboratoires de taille moyenne pour obtenir des nouveaux brevets ou accroitre leur présence sur les marchés émergents