Hôtellerie

Il existe un très fort potentiel de développement pour les grands groupes hôteliers à travers le monde, malgré toutes les difficultés que ce secteur a traversé en 2009 et 2010. En Europe, la substitution des acteurs indépendants se poursuit et représente un réservoir de croissance rentable et sûr. Dans les pays en fort développement (Chine, Brésil, Inde), la croissance des chaînes commence juste, leur potentiel est immense. Avec des ouvertures de l’ordre de 30 à 50 000 lits par an, l’expansion reste un des piliers de la stratégie de chacun des grands groupes hôteliers. 

Dans ce contexte, les hôteliers doivent gérer simultanément 5 métiers différents :

  • Marketing, le juste positionnement de l’offre centrée autour de ses clients tout en restant mondialement reconnu
  • Ventes et Distribution : la bonne maîtrise des canaux on et offline, en propre et distribués ainsi que du pricing
  • Opérations : la bonne maîtrise de l’exploitation et des coûts
  • Ressources Humaines : la mise en place d’une force mondiale homogène et motivée
  • Financier : le bon business model permettant de maximiser la croissance avec la juste utilisation des capitaux disponibles sur le marché, entre cession des murs et systèmes de franchise évolués.

Pour conserver leur leadership, les acteurs de l’Hôtellerie devront :

  • Poursuivre le mouvement de concentration, acquisitions, …
  • Développer leur réseau pour atteindre la taille critique
  • Développer de nouveaux concepts marketing forts
  • Améliorer leur taux de remplissage et de rentabilité par l’efficacité commerciale, mise en place du "revenue management", signature d’accords de distribution internationaux
  • Optimiser les coûts et l'efficacité des organisations